Des mots pour les maux

J’ai les menottes aux poignets,
Quand la vie ne cesse de me lyncher.
J’ai pas l’étoffe d’une grande dame,
Mais j’ai cette certaine beauté d’âme.
Les minutes s’égrainent au fil de mes « tant »,
Et la monotonie me guette mais m’fera jamais rentrer dans les rangs.

 

Sur le fil de la peur,
Je ne suis que douleur.
Quand la mort vient me chercher,
Je la trouve et lui confesse mes péchés.
J’ai le mal d’aimer,
J’ai mal à en pleurer…
Mais ce qu’ils ne savent pas 
C’est que j’ai de l’or au bout des doigts.

 

Je suis complexe et si simple à la fois 
J’aurai juste besoin d’un soutien dans mes combats.
J’aurai jamais le talent de mes écrivains préférés,
Moi je suis juste le vilain petit canard endeuillé.
Endeuillé du bonheur,
L’angoisse arrive de bonne heure.

 

Fatiguée des turpitudes de l’existence,
J’ai la fâcheuse manie d’attendre a sentence.
Mais parfois ton nom fait écho,
A l’aube de la souffrance me tuant dans un étau.
J’me fais couper le souffle par les emmerdes
La photo de mon sourire est si laide,
Si fausse, si trompeuse, si sotte!
La vie c’est pareil à un one shot.
Et plus elle te baise, plus t’as mal,
Plus elle fait chier,plus tu râles.
Même plus la force d’éclater en sanglots,
Y’a que tes mots qui pourront panser mes maux…

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *