Puisque…

Puisque la vie est fébrile,

Puisque la foi l’est aussi,

Puisque ma vie est un chaos,

Puisque la mort est mon amie.

Puisque le monde ne me sied guère,

Puisque la tempête habite ma tête,

Puisque je ne sais plus dire « je t’aime »,

Puisque la tristesse infiltre mon être.

Puisque mon âme est d’une infinie noirceur,

Puisque je ne trouve pas de sens à mon existence,

Puisque la douleur est bien trop forte,

Puisque la fin ne me fait pas peur.

Et puisque je crois en toi à nouveau,

Et puisque mes sourires renaissent parfois,

Et puisque Dieu est mon sauveur,

Puisque Tu es mon bonheur.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *